L’entrée dans les devoirs

Vade-mecum du responsable de l’aide aux devoirs

Si la ritualisation des séances d’aide aux devoirs accompagne les élèves dans leur mise au travail, il apparaît nécessaire que celle-ci soit précédée d’une réflexion commune à l’échelle d’une équipe. S’entendre sur les temps forts et indispensables qui rythment une séance, se les approprier, les mettre en œuvre de façon identifiable par les élèves, quel que soit l’enseignant en charge de l’atelier, sont autant d’atouts dans la construction de repères.

La démarche proposée ci-dessous a été conçue et mise en œuvre par tous les professeurs de sixième d’un même collège en charge d’ateliers d’aide aux devoirs. Celle-ci peut être modulée en fonction de la nature des groupes d’élèves.

La préparation de la salle

Le responsable de l’aide aux devoirs veille à prévoir le matériel dont les élèves sont susceptibles d’avoir besoin. Ainsi, chaque salle dédiée à l’aide aux devoirs doit être pourvue de :

Cette préparation de la salle n’est pas dissociée d’une démarche d’accompagnement de l’élève ; il ne s’agit pas, en mettant à sa disposition ce matériel, de l’assister, mais bien de lui inculquer des savoir-faire :

La mise au travail des élèves

C’est lors de cette phase d’installation et de premier contact avec les devoirs à faire que la ritualisation s’impose comme un élément structurant pour l’élève. Elle peut se dérouler de la façon suivante :

L’aide individualisée

Une fois le travail engagé, le professeur veille à aider les élèves qui sont en demande. Il n’effectue pas la tâche à leur place, mais il s’efforce de les guider dans une démarche qui leur permette de réaliser ou de terminer seuls ce qu’ils ont entrepris.

La clôture de la séance

Il est important de ne pas laisser les élèves partir dès le moment de la sonnerie, mais de prévoir un point, quelques minutes avant, sur les devoirs qu’il reste à finir, sur les retours nécessaires à la maison (révision d’une leçon à plusieurs reprises…). Les élèves doivent prendre conscience qu’il leur reste bien moins à faire qu’en début d’heure. Il faut également veiller à ce qu’aucun élève ne rentre chez lui sans savoir comment avancer dans la tâche à terminer.

Les exigences que doit se fixer le responsable de l’étude

L’aide aux devoirs est le lieu où se pratique la langue de l’école et il est nécessaire que le professeur qui anime ce temps soit bien conscient des enjeux qu’elle véhicule.

Il veille à utiliser l’oral pour :

Il veille à la clarté et à la précision de la langue dans tous les devoirs écrits et pour cela aide les élèves en :

Cette démarche, pour être pleinement efficace, doit également être connue des enseignants qui ne sont pas partie prenante de l’accompagnement éducatif. Cela leur permet de comprendre les mécanismes d’autonomie mis en œuvre au cours de cette séance et de s’y référer pour avancer en cours.